Alessandro Di Benedetto – 6ème de la Route du Rhum-Destination Guadeloupe | Alessandro Di Benedetto projets transatlantique 2018 Vendée Globe coaching et conseils voile aux particuliers conférences en entreprise consulting
Menu de navigation+
rdr-2014

Alessandro Di Benedetto – 6ème de la Route du Rhum-Destination Guadeloupe

Publié le 19 nov 2014

A bord de Team Plastique-AFM Téléthon, le skipper franco-italien Alessandro Di Benedetto boucle sa Route du Rhum-Destination Guadeloupe en 6ème position de la catégorie IMOCA (monocoques de 60 pieds), après 16 jours 11 heures 4 minutes et 30 secondes de course (passage de ligne à 20h04 heure locale, 01h04 heure métropole).
Le navigateur aura souffert jusqu’au bout pour boucler cette 10ème édition de la mythique course transatlantique entre Saint-Malo et Pointe-à-Pitre (Guadeloupe).
Seul IMOCA engagé à être équipé d’une quille fixe là où les nouvelles générations ont des quilles pendulaires plusperformantes, sur un bateau de 1997, Alessandro n’était cependant pas là pour faire de la figuration.
Une accumulation de pépins techniques (safran endommagé réparé en mer, voiles déchirées, pilotes automatiques en panne) et physiques (douleurs au dos et au sacrum après une chute à bord, grosse tendinite, intoxication) auraient pu avoir raison de sa détermination. Il n’en fut rien.

Se dépasser, relever des défis, tant de points communs entre la course océanique et l’AFM Téléthon.

Sur Team Plastique-AFM Téléthon, Alessandro Di Benedetto embarquait aussi les couleurs d’une cause lui tenant à coeur et promettait de faire une jolie course, pour les malades et leurs familles, les équipes du Téléthon et les nombreux bénévoles engagées dans cette superbe aventure.
Il a tenu parole en allant au bout de ses capacités physiques et mentales, et en tirant toutes les forces disponibles de son bateau !

Réaction d’Alessandro Di Benedetto (skipper de Team Plastique-AFM Téléthon)

« Je suis très content parce-que la course s’est bien passée, c’était très intense, je savais que j’arriverai plus fatigué que pour l’arrivée du Vendée Globe et c’est bel et bien le cas.
Je ne sais pas comment je tiens debout, dans les derniers miles j’ai failli m’endormir, quand les bateaux de la sécurité étaient autour de moi.
Je suis content des réparations que j’ai faites en mer, notamment sur le safran, je pense que le fait d’avoir réalisé ces réparations sans faire escale ont jouées sur l’écart avec Tanguy (De Lamotte, Initiatives Coeur), pour le même type de problème il a fait un arrêt, et ça a fait la différence au final. Son bateau peut aller entre 5 et 7 noeuds plus vite que le mien, c’était très chaud !
C’est une belle arrivée pour moi, il y a plein de bateaux qui sont venus m’accueillir, mon équipe, des amis, c’était vraiment sympa, j’ai allumé des feux pour fêter ça.
Je suis très fatigué, mais très content ! »

Réaction de Didier Elin (président de Team Plastique)

« C’est encore une superbe aventure que nous avons vécue tous ensemble. Bravo à Alessandro pour sa superbe course, je sais qu’il a été au bout de lui-même pour passer la ligne, je suis très fier de ce qu’il a accompli.
Un grand merci aux salariés de Team Plastique, aux partenaires du bateau Team Plastique-AFM Téléthon, à toutes celles et ceux qui sont à nos côtés pour ce projet collectif en faveur de l’AFM-Téléthon, preuve qu’ensemble, on peut faire de très belles choses.
Cette mobilisation faite pour récolter des fonds en faveur de l’association dépasse déjà nos objectifs, et ce n’est pas fini !
Enfin, merci à l’AFM-Téléthon, à ses équipes, aux chercheurs et aux personnes mobilisées pour améliorer la vie des malades, de leurs familles. Nous vivons une aventure incroyable avec vous, bon vent à toutes et à tous pour les défis que vous relevez jour après jour. »

Résumé de la course d’Alessandro Di Benedetto

(Team Plastique-AFM Téléthon) IMOCA 60
Route du Rhum Destination Guadeloupe

Retour sur une course éprouvante et mouvementée

A bord de Team Plastique-AFM Téléthon, Alessandro prend un très beau départ sur la Route du Rhum Destination Guadeloupe : malgré l’écart générationnel entre son bateau et le reste de la flotte des IMOCA, il fait un très beau début de course, d’une intensité constante. L’écart reste faible avec la tête de course.

Solent déchiré

Le 6 novembre, après 6 jours de courses, le skipper déplorait la déchirure de son solent (voile d’avant) rendu inutilisable.

Safran endommagé : réparations sportives en mer

Le 7 novembre, les fixations de son safran bâbord (partie du gouvernail du bateau) lâchaient, ce safran menaçant alors de s’arracher. Après de belles réparations techniques et périlleuses au milieu de l’Atlantique pendant près de 7 heures, le marin repartait de plus belle, soucieux de rester au contact de la flotte des IMOCA.

Spi déchiré et blessures

Le 9 novembre, un spi se déchirait, dans l’accident, Alessandro Di Benedetto vient heurter une pièce métallique de son Team Plastique-AFM Téléthon. Blessé au bassin et au sacrum, les douleurs viennent s’ajouter à une grosse tendinite qui prive le skipper des rares heures de sommeil qui lui permettraient de récupérer.
L’électronique fait elle aussi des siennes, et le pilote automatique devient si capricieux qu’il oblige Alessandro à barrer énormément, dès que le vent est au-dessus des 15 noeuds.

Ne rien lâcher, tenir parole

Le 11 novembre, message reçu du bord : Alessandro est fier de ce qu’il est en train d’accomplir, et espère pouvoir faire voyager les équipes du Téléthon mais aussi les malades et leurs familles dans sa course.
Une phrase illustre parfaitement l’état d’esprit à bord de Team Plastique-AFM Téléthon : « Je ne sais pas si je vais réussir à couper la ligne d’arrivée de la Route du Rhum-Destination Guadeloupe, mais une chose est sûre, je vais faire de mon mieux pour atteindre ce but ».

Une violente Intoxication

L’organisme affaibli, une intoxication le frappe violemment pendant près de 2 heures, avec des douleurs d’une intensité rarement ressentie, Alessandro croit s’évanouir. Il récupère progressivement ses forces, sans être encore sûr de la cause exacte de ces maux.

Vie à l’extérieur, à la barre de Team Plastique AFM Téléthon

Le 14 novembre, Alessandro l’avoue : il vit désormais à l’extérieur, obligé de barrer sauf pour essayer de se reposer.
Derrière, Tanguy De Lamotte revient à grandes enjambées, il déclare en riant : « Initiatives Coeur est un bateau qui peut aller 6 à 8 noeuds plus vite que Team Plastique-AFM Téléthon, c’est un peu comme être en Fiat 500 et avoir derrière soi une Ferrari ! »

Obligé de réduire

Le 15 novembre, l’autopilote principal est de plus en plus défaillant, il faut redoubler d’efforts et tenir bon la barre, tout en réduisant la toile afin de naviguer prudemment.
L’objectif de maintenir Tanguy De Lamotte à une distance suffisante semble tenu,
L’autopilote 2 provoque un départ à l’abattée.

Dernière journée en mer

Alessandro a joint l’équipe en place à Pointe-à-Pitre, il a dû procéder dans la nuit à la réparation du chariot de grandvoile et au remplacement d’un boitier de fixation de latte de grand-voile. Les dernières heures de course sont éreintantes, le skipper est littéralement épuisé.
L’objectif est rempli, Team Plastique-AFM Téléthon boucle la Route du Rhum-Destination Guadeloupe en 6ème place de la classe IMOCA, le tout en 16 jours 11 heures 4 minutes et 30 secondes.

Share This